ACCUEIL   |   CONTACT   

 
 


   PROGRAMMATION | ARCHIVES
   


Virginia P. Bordeleau, Ourse cosmique, 2016. Photo: Ariane Ouellet

   

 

Exposition du 26 janvier au 25 février 2018

 

Ourse cosmique
VIRGINIA P. BORDELEAU
ROUYN-NORANDA

 

Artiste reconnue pour son travail en peinture et en littérature, Virginia P. Bordeleau propose une toute nouvelle exposition rassemblant des sculptures d’ours produites à partir de carton. En ce 25e anniversaire, nous sommes heureux de souligner l’apport exceptionnel de cette artiste d’origines crie et métisse dans notre région.

Le choix du carton comme objet d’art allié au thème de l’ours réfère à première vue à la sauvegarde de la nature animale et végétale. Récupération. Dénonciation. Cela aborde aussi le courant de l’art pauvre par l’appropriation d’un matériau récupéré. On peut y voir également l’apport des mouvements politiques actuels où l’essor de la présence autochtone bourgeonne après une longue période de silence, d’oubli ou de négation d’un peuple. Les artistes des Premières Nations prennent leur place au cœur de cette conscientisation, s’ancrant dans leur territoire imaginaire, mental, spirituel. Il y a prise de parole, des actions sont posées, des voix se font entendre.

Cette série de sculptures en carton découpé se veut un autoportrait humoristique qui décrit des situations de la vie communes à tout être humain : la famille, le deuil, la spiritualité, la souffrance, le plaisir ou la perception du corps. Malgré l’apparence ludique du traitement, il est possible de voir au-delà de la fantaisie une confidence douloureuse de ma part d’humanité. - Virginia P. Bordeleau

 

Artiste multidisciplinaire, Virginia P. Bordeleau est née en Abitibi-Témiscamingue en 1951. Son travail en arts visuels a été présenté dans plusieurs expositions solos et collectives au Québec, au Canada, aux États-Unis, en France, au Mexique et au Danemark. En 2012, elle remporte le Prix littéraire de l’Abitibi-Témiscamingue pour son recueil Le Crabe noir. En 2015, elle assure le cocommissariat de l’exposition Dialogue 2 présentée au Centre d’exposition de Rouyn-Noranda où elle présente en simultané le projet Le Silence des ainés. En 2016, elle obtient en duo le prix Marquise-Leblanc Innovation Métiers d’art du Bas Saint-Laurent.

 


 



 




Vernissage
Vendredi 26 janvier • 19 h


   
    retour