ACCUEIL   |   CONTACT   

 
 


   PROGRAMMATION | ARCHIVES
   


Christian Messier, Les géants, 2017. Photo: Vincent Lafrance

   

 

Exposition du 30 août au 8 octobre 2017

 

La Forêt s'en vient
CHRISTIAN MESSIER
MONTRÉAL

 

La Forêt s’en vient n’est pas une exposition de paysages. Au contraire. Vous y trouverez quelques arbres, mais la Forêt représente ici un état, une ambiance, un sentiment. Le paysage, c’est la nature domestiquée par l’être humain, c’est le jardin, la photo ou la peinture du lieu sauvage composé et recadré pour devenir joli et rassurant. La Forêt n’est pas rassurante. Elle est mystérieuse, étrange, menaçante. C’est là où les sorcières et les druides cueillent les ingrédients de leurs potions magiques, là où rôdent les hors-la-loi et les morts-vivants, là où se rassemblent les magiciens et les hérétiques, là où se cachent les voleurs et les ninjas. Auteur d’une nouvelle portant le même titre que l’exposition, Christian Messier présente un corpus d’œuvres lié à ce projet d’écriture. L’histoire raconte le parcours improbable du narrateur au camping nudiste La Tourette où se produisent des événements ainsi que des rencontres insolites avec des personnages aux comportements incongrus. À travers ces rencontres, le narrateur cherche à comprendre comment ses vêtements ont bien pu se volatiliser sans qu’il s’en aperçoive et, surtout, il aimerait bien croiser la personne qui lui dira où les retrouver.

Christian Messier poursuit actuellement un doctorat en études et pratiques des arts à l’Université du Québec à Montréal. En performance, il a participé à de nombreux évènements dans une douzaine de pays, notamment à la HIAP Gallery Augusta en Finlande (2015), dans un échange Québec/Bangkok en Thaïlande initié par Le Lieu (2015), à la Rencontre de performances Québec/Équateur (2014), à la Live Biennale à Vancouver (2011) et à la Biennale d’art performatif de Rouyn-Noranda (2010). En peinture, son travail en solo a entre autres été présenté par Verticale à la salle André-Mathieu à Laval (2017), à la Galerie Laroche/Joncas à Montréal (2017), au centre Clark à Montréal (2016) et au centre Regart à Lévis (2015). Représenté par la Galerie Laroche/Joncas, Christian Messier vit et travaille à Montréal.


 



 




Vernissage
Mercredi 30 août 2017 • 5 à 7

 


   
    retour